téléphone   support@depannage911.com  

Latest News

Par Dany Gosselin| 08 Janvier 2019

 

Peu importe si c'est pour un usage personnel ou pour une entreprise, l’entretien du parc informatique est une nécessité afin de garantir de bonnes conditions de travail et ainsi maintenir la productivité optimale. Parmi les différents types d’entretien possibles, l’entretien informatique préventive est nécessaire pour éviter tout risque de panne.

Pourquoi un entretien préventif ?

L’objectif principal d’un entretien informatique préventif est de réduire et d’éviter les risques de panne ou de défaillance du matériel et des équipements pendant les heures d’activités. En évitant toute panne ou tout incident pendant l’utilisation, l’entreprise peut ainsi se prémunir contre un éventuel arrêt ou ralentissement d’activité en cas de problème. On ajoutera à cela un gain économique par rapport aux coûts qu’engendrent un arrêt puis un dépannage important de matériel.

Quels sont les avantages d’un entretien informatique préventif ?

L’entretien préventif possède plusieurs avantages, qu’ils soient matériels, ergonomique ou économique. Sur le plan matériel, l’entretien préventif permet de prolonger la durée de vie du matériel et des équipements et ainsi d’optimiser son rendement. D’un point de vue ergonomique, une maintenance préventive réduit les risques de temps d’arrêt pour cause de problème, dépannage ou même d’entretien au cours de l’utilisation du matériel. Ces contretemps techniques étant sources de baisse de rentabilité, de productivité et de revenus, il est donc important de s’en prémunir. Cette maintenance permet également d’améliorer les conditions de travail sur et avec le matériel concerné.

Enfin, l’entretien informatique préventif permet de faire d’importantes économies sur le plan financier. Dans un premier temps, cette maintenance permet de prévoir l’achat de pièces détachées, de les entretenir plutôt que de les changer suite à un bri mais aussi de maîtriser les consommations d’énergie grâce à un matériel optimisé et en parfait état de fonctionnement. Dans un second temps, la démarche de prévention évite les interventions coûteuses de maintenance corrective voire de dépannage ainsi que le rachat de pièces ou d’ensemble de matériels.

Comment la mettre en place ?

La maintenance informatique préventive doit être effectuée de façon régulière et mise en place selon des critères préalables : durée, cycle, type d’opérations, réglages, etc.  Un technicien informatique certifié saura vous diriger et mettre en place la meilleure solution selon votre utilisation.

Alors, si vous voulez un système stable et sans problème, pensez à effectuer au moins deux entretiens préventifs par année.    

 

Dany Gosselin, propriétaire de Depannage911.com

 

Tests antivirus : Les gratuits font-ils aussi bien que les suites payantes 

Les suites de sécurité payantes offrent plusieurs types de services, mais leurs capacités antivirus de base ne sont pas beaucoup plus performantes que des applications gratuites. 

Grosse surprise dans le classement d'AV-Test, la version gratuite d'Avast Antivirus fait presque aussi bien que les suites gratuites payantes.
Grosse surprise dans le classement d'AV-Test, la version gratuite d'Avast Antivirus fait presque aussi bien que les suites gratuites payantes.

Il est possible de s’abonner à des suites de sécurité payantes pour protéger son PC Windows des logiciels malveillants. Mais la récente évaluation faite par AV-Test classe parmi les meilleurs logiciels antivirus le service gratuit Avast, suivi de près par Windows Defender de Windows. En premier lieu, cela signifie que les protections intégrées de Microsoft sont sérieuses, ce qui était loin d’être le cas auparavant. Ensuite, que les consommateurs dépensent peut-être trop d’argent pour bénéficier d’une protection offerte gratuitement par d'autres services. 

Bien sûr, les meilleures suites de sécurité modernes comportent certains avantages qui vont au-delà de la simple protection contre les logiciels malveillants : ils protègent le PC contre les ransomwares, ils intègrent un pare-feu pour remplacer celui de Windows, ils protègent les informations de paiement et les mots de passe, et ils sont dotés de fonctions d’analyse de comportement basées sur l’IA pour bloquer les attaques « zero-day » dès leur apparition. Certaines offrent aussi des services VPN. Mais, même si certaines de ces protections supplémentaires sont de grande valeur - nos confrères de PCWorld préconisent l’usage d'un gestionnaire de mots de passe et les VPN sont utiles pour préserver la confidentialité - il est possible de les acheter séparément. Et s'il est vrai qu'il y a lieu de défendre la protection complète offerte par une suite de sécurité, le test de novembre-décembre réalisé par le site AV-test.org permet essentiellement de constater que les services gratuits peuvent procurer une aussi bonne, voire une meilleure protection, qu'une suite payante. 

Les meilleures suites antivirus du moment 

AV-test est une organisation indépendante allemande qui teste en permanence les principales suites antivirus et livre très régulièrement des rapports. À cause de la grande fluidité des malwares et de la façon dont les applications antivirus y répondent, le classement entre les meilleures solutions est très variable. Une suite peut donc se trouver en tête pendant un certain temps et être rétrogradée la fois suivante. Le classement tient compte de trois critères notés de 0 à 6 : la protection, la performance et la facilité d'utilisation. Douze produits testés par AV-test ont été classés « meilleurs produits », chacun ayant obtenu une note supérieure ou égale à 5,5 pour chaque critère évalué : Vipre Advanced Security 11.0, Trend Micro Internet Security 15.0, Norton Security 22.16, McAfee Internet Security 22.1, Kaspersky Internet Security 19.0, F-Secure Safe 17, BullGuard Internet Security 19.0, Bitdefender Internet Security 23.0, Avira Antivirus Pro, AVG Internet Security 18.7/18.8, Avast Free Antivirus 18.7/18.8 et AhnLab V3 Internet Security 9.0.  Étonnamment, il n'y a pas vraiment de mauvais produits. 

Traditionnellement, Windows Defender de Microsoft a fait office de produit « de référence » que les suites payantes devaient surpasser pour prouver leur valeur. Windows Defender conserve toujours le statut de « Certifié » dans le classement et n’atteint pas le niveau « Top Product » des douze autres. 

AdTech Ad

 

Les 12 premières suites antivirus, telles qu’elles ont été classées par AV-test.org en décembre 2018. À noter que le classement est par ordre alphabétique. (Crédit : AV-Test.org) 

Mais si l’on classe chaque suite selon son niveau de « protection », Windows Defender arrive en sixième position sur les 20 suites évaluées par AV-Test. Selon le lab du testeur, Windows Defender a bloqué les 259 attaques de malware « zéro day » initiées par AV-test et 99,9 % des 19 697 autres malwares « les plus courants et les plus répandues » auxquels il a été exposé. Comparativement, les suites commerciales ont bloqué en moyenne 99,6 % de tous les logiciels malveillants « zero day » et 100 % de tous les malwares « les plus courants ». La suite antivirus gratuite d'Avast a tout bloqué, aussi bien les malwares courants que d’autres moins répandus.  

Windows Defender n’est pas parfait. AV-Test lui reproche de ralentir l'installation d'applications logicielles standard, même si l’installation d’apps n’est pas une activité que l’on pratique fréquemment sur un PC. Par contre, là où Windows Defender pêche vraiment, c’est quand il confond logiciels légitimes et logiciels malveillants : cela n’est arrivé que 7 fois sur plus de 1,5 million d'échantillons testés, mais la moyenne de l'industrie est de 5. Avast a aussi ses faiblesses. AV-test pointe le fait qu’il ralentit la connexion à des sites Web populaires, plus que la moyenne de l'industrie, sans doute parce qu'il les scanne pour rechercher des menaces potentielles. Mais il n'a confondu qu'une seule fois les logiciels légitimes avec des logiciels malveillants. 

 

La protection antivirus et anti-menaces intégrée à Windows 10 est accessible depuis Windows Defender Security Center. (Crédit : Microsoft)  

AV-test classe toujours les suites selon qu’elles donnent des résultats parfaits ou presque parfaits. McAfee's Internet Security a détecté tous les logiciels malveillants, a été plus rapide sur le Web et dans les applications que la moyenne de l’industrie et ne s’est jamais trompé dans l’identifié une application légitime. D'autres suites payantes donnent également de bons résultats. Reste que, l’utilisateur qui ne veut pas payer pour un antivirus, ou un peu paresseux ou qui oublie simplement de télécharger un programme antivirus sur son nouveau PC, peut compter sur la protection de Microsoft. Et s’il veut absolument passer à une suite, Avast lui offre un antivirus, une sécurité Wi-Fi et un coffre-fort de mots de passe, le tout gratuitement. Certes, il y a toujours de bonnes raisons d'investir dans une suite de sécurité payante, mais les résultats d'AV-Test apportent un contre-argument très probant. 

Ions piégés, photons intriqués, circuits supraconducteurs, isotopes de silicium, fermions de Majorana… Les voies technologiques que les scientifiques explorent pour concevoir le premier ordinateur quantique sont multiples. Mais personne ne sait quelle est réellement la bonne approche.

L'éditeur d'antivirus Avira publie une liste de conseils destinés à se parer

du mieux possible de la menace informatique.

Quelques règles élémentaires suffisent en général à se prémunir

des virus et autres dangers du Web. Crédit Wawritto/Shutterstock.com

 

1- Ne pas répondre aux e-mails indésirables ou spontanés.

2- Ne rien acheter qui a été recommandé par un e-mail indésirable.

3- Ne jamais cliquer sur les liens d'e-mails pressants.

4- Ne jamais répondre à un e-mail demandant des informations personnelles ou confidentielles.

5- Savoir que sa banque ne demandera jamais d'informations personnelles par e-mail.

6- Utiliser des mots de passe compliqués (mélanges de chiffres et de lettres, de minuscules et de majuscules).

7- Utiliser des mots de passe différents pour chacun de ses comptes.

8- Ne jamais enregistrer ses mots de passe sur des ordinateurs étrangers.

9- Ne pas installer de programmes suggérés.

10- Ne pas utiliser n'importe quel USB tombant sous la main.

11- Verrouiller l'accès à son ordinateur.

12- Protéger l'accès à son smartphone et le configurer pour qu'il s'autoverrouille.

13- Considérer comme "spam" toutes les demandes d'inconnus sur les réseaux sociaux.

14- Se méfier des bannières sur les sites web clamant que l'on est "le millionième visiteur" ou le vainqueur d'un "prix incroyable".

15- Utiliser un antivirus.

 

Article rédigé par
Relaxnews
 
Ce texte est une gracieuseté  
 du
Page 4 of 4