téléphone   support@depannage911.com  

Le 20 février 2019
 
samsung galaxy fold
Crédits : Samsung

Quelques mois après avoir fait la démonstration d'un prototype à un parterre de développeur, Samsung a officialisé le Galaxy Fold : son premier smartphone pliable.

Samsung a surpris son monde en dédiant l'introduction de sa conférence Unpacked au Galaxy Fold plutôt qu'aux Galaxy S10, S10+ et S10e.



C'est donc officiel : le smartphone pliable est une réalité, et s'offrira à vos mains et yeux ébahis le 26 avril prochain pour un tarif démarrant à 1 980$.  
 

 

Le Samsung Galaxy Fold coûtera plus de 2000€ en France

Les craintes d'un smartphone au tarif excessif se sont confirmées aujourd'hui. À l'origine prévu aux alentours de 1 600$ par les analystes, le Galaxy Fold s'affichera ainsi à partir de 1 980$ dans sa version LTE. Le tarif de la version 5G du terminal n'a pas encore été révélé, mais dépassera sans mal la barre fatidique des 2 000$.

samsung galaxy fold prix
Outre-Atlantique, le Fold s'affichera à partir de 1 980$.Crédits : Samsung

Notez par ailleurs que, taxes obliges, la version française du Fold s'affichera de toute manière au-dessus des 2 000€.

samsung galaxy fold
Aperçu du mécanisme de la charnière du Fold. Crédits : Samsung

Pionnier, le Galaxy Fold se dote d'une charnière mécanique que Samsung garantit infaillible. Le smartphone dispose d'un écran AMOLED de 4,6 pouces quand il est plié, et de 7,3 pouces quand il est en mode tablette.

samsung galaxy fold
Chaque partie du Fold pourra se couvrir d'un coloris différent. Crédits : Samsung

Galaxy Fold : ce que l'on sait de la fiche technique

Samsung a été plutôt évasif sur la fiche technique de son smartphone pliable. Tout juste sait-on qu'il profitera d'un SoC gravé en 7 nm (n'étant pas cité, on imagine qu'il ne s'agit pas de l'Exynos 9820). 12 Go de RAM équiperont la bête, ainsi que 512 Go de stockage en UFS 3.0, ce qui lui garantira des vitesses en écriture et lecture importantes.

L'un des défis à relever en matière de smartphone pliable est bien entendu la batterie. À ce chapitre, Samsung a filouté en disposant une une batterie dans chaque panneau pour un total cumulé de 4380 mAh, soit à peine plus que le Huawei Mate 20 Pro sorti en octobre dernier.

samsung galaxy fold
Le Galaxy Fold embarque deux batteries distinctes. Crédits : Jon Rettinger via Twitter

On remarque avec un sourcil à peine froncé que Samsung a préféré offrir le plus gros accumulateur de son histoire au Galaxy S10+ 5G, qui profite d'une batterie de 4 700 mAh.

L'énorme encoche du Galaxy Fold

Samsung s'est toujours refusé à incorporer une encoche à ses écrans, et ne s'est jamais gêné pour moquer la concurrence qui cédait à cette tendance. Pourtant, il n'aura échappé à personne que le Galaxy Fold récemment introduit dispose d'un énorme notch une fois qu'il est déplié.

samsung galaxy fold
Le Galaxy Fold dispose d'un énorme notch décentré. Crédits : Samsung

Samsung justifie cet écart de conduite par la présence de deux appareils photo sur la face avant. Le Galaxy S10+ en fait autant, sans afficher une telle gouttière disgracieuse. Du reste, Samsung a précisé que le Fold embarquerait au total six capteurs photo : deux à l'intérieur donc, ainsi qu'un à l'avant et trois sur la face arrière.

Autre détail qui n'aura pas manqué de nous faire tiquer pendant la présentation : l'interface Android en mode smartphone. On remarque d'épaisses bandes noires en haut et en bas de l'écran - l'interface n'occupant pas la totalité de la surface. Rappelons en outre que la dalle en mode smartphone ne mesure que 4,6". Autant dire qu'y naviguer ne risque pas d'être d'un confort exemplaire.

samsung galaxy fold
En plus d'un ratio d'affichage alambiqué, l'interface Android en mode smartphone n'occupe pas tout l'écran. Crédits : Andrew Martonik via Twitter

Pour fluidifier le passage du mode smartphone au mode tablette, Samsung a mis au point une fonctionnalité qu'il appelle "App Continuity". Dans les faits, le constructeur semble appliquer le principe du responsive design en faisant en sorte que les applications s'adaptent à la volée à la largeur de l'écran, sans rogner pour autant sur la quantité d'information disponible à l'utilisateur.

samsung galaxy fold
Il est possible d'ouvrir trois applications en même temps en mode tablette. Crédits : Samsung

Rappelons par ailleurs que Samsung a clairement mentionné les noms de WhatsApp, YouTube et Google Maps lors de sa présentation, et s'est bien gardé de faire la démonstration de tout autre service sur son smartphone pliable. De là à imaginer que chaque développeur devra plancher sur une version "flexible-compatible" de son application, il n'y a qu'un pas.

Vous l'aurez compris : de nombreuses inconnues restent encore à résoudre en ce qui concerne ce Galaxy Fold. Mais en attaquant sa conférence frontalement avec son produit le plus innovant, Samsung s'est assuré d'être sous les feux de la rampe pendant quelques jours. De quoi espérer davantage de détails lors du MWC ? C'est tout ce que l'on peut espérer.
 
Gracieuseté   

 

De plus en de séniors s’intéressent actuellement à l’informatique et cela dans diverses branches de cette dernière. Ils ont compris l’importance de cette nouvelle invention dans leur quotidien. Plusieurs facteurs les ont poussés à se mettre à l’ère numérique. Enquête !

Un outil pour rester en contact avec le monde

Avec l’encouragement de leur descendant, bon nombre de personnes âgées se mettent à l’informatique. Leur but ? S’initier à l’envoie de courriers électroniques, appendre à se servir d’une webcam pour engager des conversations par écran interposé avec leurs petits enfants qui se trouvent à l’autre bout du pays ou du monde. Pour ces personnes du troisième âge, l’informatique a renforcé les liens inter générations. A travers l’informatique et plus particulièrement de l’Internet, les seniors ne se sentent plus isolés de leur proche. En effet ils se donnent les moyens en surfant le net et en optant pour les chats vidéo pour raffermir un peu plus le contact. De l’avis des experts mais également des personnes du troisième âge, informatique est une excellente opportunité pour conserver le lien social et familial. L’ordinateur plus précisément est une sorte de partenaire dans la vie qui leur offre la chance d’alimenter les relations avec le monde extérieur.

Un moyen pour s’affirmer et s’informer

Communément, on appel les personnes âgées amatrices d’Internet des Silver Surfeurs. Ces derniers se montrent très amoureux des activités en ligne. Dans la plupart du temps, les séniors font la connaissance avec cette branche de l’informatique grâce à leur activité professionnelle ou par le biais de leur entourage. Souvent, ils passent plus de temps sur la toile pour leur soif d’information mais également pour s’affirmer aux yeux de leur progéniture. Il n’est pas étonnant à cet effet de constater le nombre grandissant de séniors qui se laissent tenter par des cours d’informatiques.

Gracieuseté de Informatique, marketing et nouvelles technologies

 

Le cellulaire a pris une place importante de nos jours dans notre vie. Et pour cause, le cellulaire ne nous sert plus seulement de téléphone, mais est devenu un peu un couteau suisse. Ainsi, il a remplacé certains appareils de la vie courante ! Mais lequel ? 

Il fut un temps où l’arrivée du téléphone mobile a ouvert une nouvelle aire dans le monde la téléphonie. Ainsi, grâce au téléphone mobile, il est devenu possible aux gens de se contacter ou qu’ils soient.

Un aspect notamment de sécurité. En effet, quoi de plus pratique de pouvoir sonner à un ami à 23h lorsqu’on est tombé en panne avec sa voiture sur le chemin.

Le cellulaire, le couteau suisse du quotidien.

Avec le cellulaire, l’appareil a pris une nouvelle ampleur. Ainsi, grâce à ce téléphone mobile intelligent, il est désormais possible de faire tout un tas de choses. Regarder, la météo, l’heure, avoir un agenda, jouer…

Le cellulaire a évolué et est devenu plus qu’un simple téléphone. Ainsi, grâce aux technologies sans fil, il est désormais possible de se servir de son téléphone comme une télécommande pour allumer ou éteindre la TV. Ouvrir la porte de garage ou piloter des objets connectés. Le cellulaire a su aussi prendre la place des ordinateurs portables pour certaines fonctions. Recevoir ses mails peut désormais se faire sur le téléphone.

Le cellulaire est devenu ainsi modulable et au final l’usage que l’on en fait est propre à chacun. Certes, pour certaines personnes, il ne reste qu’un téléphone, pour d’autres il devient un vrai outil de travail.

Dès lors, notre cellulaire remplace des appareils de notre quotidien. Bon bien sûr, il ne fera sans doute jamais grille-pain, ça c’est sûr mais tout de même.

Autant de fonctions qui ont indirectement mis de côté certains appareils du quotidien. Oui, mais lequel ? Voici ci-dessous un tableau significatif des appareils qui ont été « remplacés » par le cellulaire par les utilisateurs.

 

Donc en résumé, voici les principaux objets remplacés par le cellulaire:

  1. Réveille-matin
  2. Appareil photo
  3. Caméra vidéo
  4. Montre
  5. Agenda
  6. Plan, carte
  7. Appareil de localisation GPS
  8. Lecteur MP3
  9. Post-it
  10. Journal
  11. Babillard
  12. Télévision
  13. Radio
  14. Routeur internet
  15. Télécopieur
  16. Ordinateur
  17. Système d’alerte
  18. Et téléphone bien sûr
  19. Il en manque surement beaucoup encore…

 

 

Apple, qui cherche à se présenter comme le champion de la sécurité et de la vie privée, est pris à revers par la découverte d’une faille permettant d’espionner les utilisateurs de FaceTime, son application d’appels vidéo.

 
  Selon certains experts, des failles de sécurité comme celle dont a été victime FaceTime sont quasiment inévitables, ou en tout cas extrêmement difficiles à prévenir. - @ CC0 - Domaine public  

 

Une faille de sécurité pour le moins inquiétante a été mise à jour récemment dans Face Time par le site internet des produits Apple ainsi que plusieurs autres médias. L'application d'appels vidéo d'Apple permet à l'utilisateur d'entendre et même de voir son correspondant sur un iPhone et ce avant même qu'il n'ait décroché.

Apple a promis un correctif « plus tard dans la semaine », mais l’affaire tombe mal pour le groupe américain, qui cherche à se présenter comme le champion de la sécurité des utilisateurs face à Google et son système d’exploitation mobile concurrent Android.

 

Selon certains experts, des failles de sécurité comme celle dont a été victime FaceTime sont quasiment inévitables, ou en tout cas extrêmement difficiles à prévenir.

Et il est extrêmement difficile de détecter ces failles, comme le démontrent tous les méthodes, parfois très alambiquées, trouvées par des internautes pour contourner le code d’accès des smartphones d’Apple en utilisant Siri, l’assistant vocal.

 

La fonction suspendue

Des vidéos postées sur Twitter détaillent le bug rencontré par l’application de la marque à la pomme. « Désactivez FaceTime pour l'instant, jusqu'à ce qu'Apple corrige », conseille de son côté Jack Dorsey, le cofondateur de Twitter, dans un message posté sur le réseau social.

 Lorsqu’une personne compose un numéro de téléphone sur FaceTime, elle peut choisir d’ajouter un correspondant. Or, si l’appelant entre ensuite son numéro dans l’écran « ajouter une personne », un appel commence sans même que le contact ne le sache. Sans même qu’il n’ait décroché. 

Le géant du numérique américain a été contraint d’annoncer lundi soir aux États-Unis qu’il suspendait la fonctionnalité « d’appels de groupe » de FaceTime, le temps qu’une mise à jour du système d’exploitation mobile iOS (utilisé notamment par les smartphones et les tablettes de la marque à la pomme) puisse être diffusée à tous ses utilisateurs.

Aussi vicieux soient-ils, les virus ne sont jamais parvenus à créer le chaos ou paralyser l’Internet. Pourtant, ils sont en mesure d’occasionner pas mal de dégâts sur votre ordinateur : perte de données, crash de votre système d’exploitation,... Tout est possible. 
Avant de vous fournir les bonnes ficelles pour vous en prémunir, il n’est pas inutile de passer en revue les différents types de virus.

L’inventaire de vos « ennemis »

> Les "vers" sont des programmes spécialisés dans les réseaux. Leur rôle n'est pas de se répandre sur le disque dur d'un PC mais de "faire des petits" dans vos ressources mémoire ou votre réseau d’entreprise, par exemple. 
> Le "cheval de Troie" est un virus dont le code est intégré à un logiciel (qu’il soit commercial ou gratuit). Très vicieux, il crée de petits utilitaires que les gens ont envie de télécharger. Par après, tout est possible : récupérer les mots de passe d'une machine, détruire certains fichiers ou se rendre maître de l'ordinateur. Ca peut faire mal !

La bonne réaction : surfer malin et se protéger !

Comment se protéger des virus ? La meilleure méthode consiste évidemment à installer un antivirus sur votre machine. Il existe des produits payants et d’autres gratuits. Mais ce n’est pas tout : comme la liste des virus évolue d’heure en heure, il est important d’activer la mise à jour automatique du logiciel. La plupart du temps, cette fonction est enclenchée d’office. 
Mais au-delà de cette protection, la meilleure attitude consiste à surfer malin. Evitez les sites suspects dont vous ne connaissez pas l’origine. Lorsque vous recevez un mail d’un utilisateur inconnu ou une soi-disant newsletter que vous n’avez jamais sollicitée : méfiance ! Avant d’ouvrir le message, vérifiez l’identité de l’expéditeur ou effacez-le. Veillez également à ce que votre anti-virus "scanne" chaque mail entrant.

Autre allié de taille : le pare-feu

Un pare-feu est un allié de taille, combiné au logiciel anti-virus. Cet outil est livré de série avec les systèmes d’exploitation Windows, mais il est vivement recommandé d’en installer un autre en complément. Le pare-feu examine les informations en provenance et en direction d'Internet. Il ignore les informations provenant d'un emplacement douteux ou qui semblent suspectes. En le configurant adéquatement, les pirates à la recherche d'ordinateurs vulnérables ne pourront plus détecter le vôtre ! 

 

Source : E-net Business

 

 

Page 1 of 2